Céline Dion et René Angélil une histoire d’amour sans faille

Au début des années 80, René Angélil découvre une voix hors du commun, celle de Céline Dion à seulement 12 ans avec la chanson de sa mère Ce n’était qu’un rêve. C’est le début de sa carrière. A 15 ans, elle sort le tube d’amour et d’amitié qui est un succès en France. Hélas, le reste des années 80 est difficile pour Céline hors du Québec. D’abord, le parolier Eddy Marnay s’occupe de la jeune adolescente, ensuite c’est Luc Plamondon qui donne à Céline de belles chansons pour ses 20 ans.

René était un visionnaire car il était le seul à être conscient de l’immense potentiel de la chanteuse. En 1987, Céline change de look, de style de musique mais hélas, en France, on l’a rejette à cause des médias.

L’album Incognito était très dansant pour l’époque avec quelques ballades adultes de Luc Plamondon, c’est le succès uniquement au Québec.

En 1988, A 20 ans Céline Dion gagne le grand prix de l’eurovision avec une chanson du calibre du concours Ne partez pas sans moi mais c’est son interprétation qui fait la différence. La chanson est un échec commercial sans précédent pour la chanteuse. Cette année marque le début de la relation Angélil/Dion.

En 1990, la vraie carrière de Céline Dion commence enfin, elle est plus mature, elle chante maintenant en anglais avec le disque Unison.

La star du Québec sera 4éme des ventes de singles aux USA, une première victoire pour la francophone mais ce n’était pas si facile de devenir une star avec une étiquette française/Québécoise.

L’album Unison est un échec sur les territoires anglophones mais c’était un succès au Québec comme pour ses albums des années 80, c’est assez encourageant pour un disque en anglais dans son pays francophone.

En 1991, double succès pour Céline, elle se lance dans un disque de reprise de Luc Plamondon, c’est un immense succès au Québec.

Elle chante également sur la BO de la belle et la bête, c’est donc le premier vrai tube de Céline, elle gagne même un oscar pour la meilleure BO de l’année 1991 (un bon tremplin pour se faire connaitre).

La petite Québécoise entame sa transformation en 1992 avec l’album « Céline Dion ». L’album est calme avec beaucoup de ballades qui mettent en valeur la puissante voix de Céline :

L’album est produit par les producteurs de Mariah Carey, c’est déjà hors du commun pour une québécoise non anglophone de base.

La chanteuse possède aussi une ballade de Prince With This Tear (Céline est une grande fan de Prince ou Michael Jackson).

Avec 6 millions de ventes, Céline est la révélation de l’année 1992 hors Québec. En 1993, Ziggy devient un tube en France, l’album de reprise de Luc Plamondon trouve donc son public après deux ans dans le commerce. Le changement de look (et de musique) de Céline n’est pas étranger à ce succès soudain en France.

La même année commence un succès mondial à plusieurs étapes, d’abord aux usa The Power Of Love s’impose comme le premier grand hit de Céline (numéro 1 au bilboard hot 100) :

Ensuite, Think Twice s’impose en UK :

Céline devient une star dans ce même pays, l’album The Colour Of My Love gagne la reconnaissance du monde entier.

Avec 1 million de ventes de singles pour To Love You More, le Japon devient un autre fief de Céline. The Colour Of my Love pèse près de 20 millions de copies dans le monde, ce qui contraste fortement avec son succès francophone (encore minime) et démontre que la carrière internationale de Céline ne commence pas avec la chanson du film Titanic.

En 1995, Céline prend le risque de perdre sa renommée mondiale avec un nouvel album en français. René va faire de ce disque l’album français le plus vendu de tous les temps. D’eux est un disque d’amour envers son mari (depuis 1994), Jean Jacques Goldman change le style de chant de Céline, elle s’adoucie, elle se contrôle et chante d’une façon plus française et pas québécoise.

La voix de Céline est sans limite, elle impose sa marque dans ses chansons.

Le succès est phénoménal, l’album reste numéro 1 pendant 44 semaines en France, il se vend environ à 4 millions de copies mais plus impressionnant, l’album se classe dans le monde entier pour finir à 7 millions de copies. Le disque contient les plus grandes chansons françaises de Céline comme Destin, Les derniers seront les premiers, J’irai où tu iras ou encore Vole, une ballade angélique sur la mort de sa nièce des suites de la mucoviscidose.

Après une tournée francophone, Céline se relance aux USA avec l’album Falling Into You.

Elle chante aux Jeux Olympiques d’Atlanta aux usa en 1996 :

Because You Loved me s’impose comme le grand succès de ce disque, avec cet album Céline devient la chanteuse favorite de l’année 1996 aux usa devant Mariah Carey.

L’album est la consécration de Céline avec 10 millions de ventes aux usa et 30 millions dans le monde. Avec 3 grammys awards dont celui du prix le plus prestigieux (l’album de l’année toutes catégories confondues), Céline réalise l’impensable, elle est la seule chanteuse à avoir des victoires de la musique, des grammys awards en même temps. L’album contient des ballades comme Dreamin Of You, I Love You et la reprise de la chanson de Aretha Franklin (écrite par Carole King) You Make Me Feel like a Natural Woman. Il y a aussi des titres plus rythmés comme River Deep Mountain High ou Make you Happy.

En 1997, Céline devient la plus grande vendeuse de disque de la fin des années 90 dans le monde et aux usa avec l’album Let’s Talk About Love qui contient bien sur son plus grand succès à ce jour, la Bande originale de Titanic de James Cameron (le plus grand succès au box office mondial à l’époque), la chanson est aussi dans la Bo du film (30 millions de copies dans le monde) mais aussi dans le best of all the way (16 millions de copies) et let’s talk about love (30 millions de copies). Le single affiche 10 millions de ventes à lui seul.

Cette fois ci, Céline est lauréate aux Oscars avec la meilleure bande originale de film de l’année. Elle totalise 2 oscars à ce jour pour My Heart Will Go On et Beauty and The Beast.

Let’s Talk About Love était le sommet de la carrière de Céline, l’album contient ses meilleurs titres anglophones avec des artistes comme George Martin qui est le producteur de The Reason :

La chanson est aussi écrite par Carole King, elle sonne le départ en retraite du producteur des Beatles George martin. On retrouve aussi une collaboration avec les Bee gees :

et bien sur des duos avec Barbra Streisand et Luciano Pavarotti.

Après un album de noël (avec comme inédit I’m Your Angel un duo avec le roi du rnb R.Kelly) qui se vend comme des petits pains comme celui de Mariah Carey, Céline s’impose de nouveau avec un disque francophone S’il Suffisait d’aimer qui se vend à plus de 4 millions de copies dans le monde (encore un immense succès). l’album est plus poétique que le précèdent, Céline est même très surprenante avec le titre l’abandon, en effet Céline n’est pas qu’une chanteuse à voix (comme sur All By Myself ), elle est aussi capable de nuance, de poésie, de douceur avec sa voix qui s’adapte à plusieurs genres de musiques (pop, soul, jazz, rock). L’album contient aussi les hits On ne change pas, dans un autre monde et le sublime Zora Sourit.

En 1999, Céline offre à ses fans un best of (on retrouve Max Martin, Shania Twain et son mari de l’époque dans la production des titres inédits) anglophone qui se vend à 16 millions d’exemplaires et également une tournée mondiale (sa plus grande pour l’époque), avec une scène en forme de cœur. C’est aussi le début des soucis de santé de René avec son cancer, en 2000, le couple s’installe à Las Vegas pour des vacances mais surtout pour les besoins de René.

Le vie de Céline change avec sa maternité, après deux ans de silence, elle propose un disque en anglais et une chanson française (sous le vent avec Garou). Le titre de l’album est A New Day Has Come (single disque d’or aux usa). Avec 12 millions de copies dans le monde, c’était l’un des plus grands succès d’albums de 2002. La longévité de Céline force le respect entre sa carrière francophone et anglophone. I’m Alive et Goodbye’s sont les derniers tubes du projet.

L’album contient une grande diversité de chansons entre la dance, la pop, les ballades. Prayer et I Surrender s’imposent comme les meilleurs titres du disque.

En Mars 2003, c’est le début d’une nouvelle aventure pour Céline et René, en effet Céline impose une nouvelle mode, faire des shows à Las Vegas (c’était déjà le cas bien avant elle avec Elvis mais Céline est la seule chanteuse jeune à faire ce genre de résidence). Juste après elle, Shania Twain, Elton John, Mariah Carey, Cher ont fait des shows dans la ville du vice (une autre génération prend place peu à peu avec Britney Spears et Jennifer Lopez).

Céline Dion était l’une des plus grandes attractions de Vegas pendant 5 ans avec un show incroyable par le metteur en scène Franco Dragone (ami du couple). On a 50 danseurs, un décor de rêve, une scène en pente qui cause des douleurs à Céline et à son équipe, le plus grand écran intérieur du monde qui vaut 10 millions de dollars à lui seul et une Céline qui vole (rien que ça). Le budget était conséquent, c’était un projet risqué pour le couple Céline/René. Le show gagne très vite une renommée mondiale avec un public toujours fidèle au bout de 5 ans, des célébrités (allant de Prince, Michael Jackson, Angelina Jolie à Justin Timberlake, Brad Pitt). Au total, c’est plus de 400 millions de dollars de recettes, un vrai coup de poker pour le couple mais c’était aussi une mission bien difficile de faire le show 5 soirs par semaine pendant 5 ans (on ne compte pas aussi l’immense sacrifice de sa carrière francophone et anglophone). Cela ne l’empêche pas de sortir deux disques en 2003 (dont un album français qui est très simple et qui marque une autre ambiance que A New Day avec les tubes contre nature, tout l’or des hommes ou Je t’aime encore), un album de berceuse en 2004 (Miracle) et un best of français en 2005 avec des inédits comme Je ne vous oublie pas, Tous les secrets ou un duo avec Il Divo.

A New Day est un concert cohérent entre grand spectacle et chanson intime.

En 2007, Céline revient avec un disque français D’elles qui propose des textes écrits de la main de femme du milieu de la musique, de la poésie et de la littérature.

Le succès est en baisse en France (elle passe de 600 000 ventes à 300 000 entre 2003 et 2007). L’album ne connait aussi qu’une émission de télévision comme promotion. Cela n’empêche pas Céline de sortir le 19 ème disque le plus vendu de 2007 en seulement deux mois, Taking Chances représente son grand retour avec 3 millions de ventes. L’album est plus pop/rock avec un grand nombre de balades.

Taking Chances était le premier single du disque qui précède une tournée mondiale du même nom.

La tournée est à ce jour la plus grande de Céline avec plus de 200 millions de recettes, 3 millions de spectateurs sur tous les continents dans des stades. La tournée prouve que Céline est une chanteuse connue sur l’ensemble du globe, elle a un public d’une grande fidélité. Le show se repose sur sa voix et la structure scénique avec des danseurs de haut niveaux.

En 2011, elle revient avec un nouveau show plus intimiste à Las Vegas en rendant hommage au cinéma avec du jazz, de la pop avec ses titres de son répertoire mais aussi ceux de Stevie Wonder, Michael Jackson et Prince.

Cette résidence propose une cascade d’eau sur My Heart Will Go On, un hologramme de Céline, des effets pyrotechniques mais l’ambiance est plus intimiste avec un orchestre et la voix de Céline (sans danseurs). Il y a aussi beaucoup moins de date que A New Day.

En 2012, Parler à mon père marque le retour de Céline avec un disque familial, et très proche de ses débuts de chanson québécoise ou française. Sans Attendre est un projet honnête et un vrai carton commercial avec 1 million d’exemplaires vendus dans le monde dont 700 000 ou 800 000 en France, c’est un retour en force pour Céline dans une période difficile (surtout pour les artistes de variétés et les grandes voix).

Loved Me Back To Life est le disque en anglais de 2013 qui se vend à plus de 300 000 copies en UK, 200 000 copies en France, au total c’est plus de 1 million et 500 000 disques vendus dans le monde.

La chanson titre du disque est de Sia mais au final, le disque est un pur classique de Céline Dion dans la lignée des albums des années 90. L’album contient les meilleures ballades de Céline depuis des années :

Mais aussi Thank You (de Ne Yo), Water and a flame et Incredible (en duo avec Ne Yo). L’album prouve que une fois de plus Céline se renouvelle sans perdre son style, sa marque de fabrique (les ballades), sa voix est aussi très en forme dans ce disque (elle était plus dans l’émotion dans Sans attendre, ici elle chante avec plus de puissance, de douceur aussi).

Elle n’oublie pas aussi des chansons plus dynamiques comme Save your Soul et Somebody Loves Somebody avec une touche de modernité :

Céline est l’une des plus grandes vendeuses de disque au monde avec 200 millions de ventes (entre cd, single, dvd), c’est aussi l’une des chanteuses les plus rentables sur scène avec les tournées des années 90, les deux résidences à Vegas et l’immense tournée mondiale de 2008. Elle représente l’âge d’or des divas des années 90 avec Mariah Carey, Whitney Houston, Toni Braxton.

On dit souvent que tout cela est impossible à avoir sans René Angélil mais Céline aussi avait le talent, la discipline pour devenir une superstar. Son évolution est incroyable car elle ne ressemble plus à cette petite québécoise mal dans sa peau.

Céline et René, c’était aussi une belle histoire d’amour que seule la mort peut détruire. Mais l’amour existe encore.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s