Brandy, la Bible vocale

Retour sur une chanteuse de Rnb qui possède un don : La Voix.

Ici on ne cherche pas la voix la plus puissante du monde mais un timbre si unique et renversant. La voix de Brandy est hybride entre douceur, soul, elle surprend toujours par sa diversité, sa capacité de renouvellement infinie. On l’a surnomme la Bible Vocale grâce à ce don car dans sa musique elle arrive toujours à sortir plusieurs notes différentes dans une même chanson. Elle est généralement responsable des chœurs, de la voix principale, elle a une grande liberté à faire ce qu’elle veut dans un titre.

La voix de Brandy (et son type de travail) est une référence dans la scène rnb chez des artistes féminines et même chez les hommes. Elle possède une renommée incroyable dans le milieu. Beaucoup d’artistes chantent des démos de Brandy de Jennifer Lopez à Rihanna, on cherche toujours à faire comme elle sur une chanson, hélas ce don n’appartient qu’a Brandy.

1. Première phase : Full Moon

Full Moon est un disque de Brandy qui date de 2002, ce n’est pas sa meilleure vente d’album mais ce disque reste encore un classique de nos jours. Son succès reste correct avec 3 millions de copies dans le monde mais l’influence du disque est plus impressionnante.

Son surnom de Bible vocale vient de ce disque et on comprend vite pourquoi.

En 2002, on assiste au retour en force de la star de la série Moesha et du tube the boy is mine (avec Monica).

What About Us était une hymne déroutante pour l’époque car elle était très futuriste dans la lignée de la musique d’Aaliyah (qui est morte en 2001). Mais le faiseur de tube de Brandy est Rodney Jerkins (Darkchild) qui était aussi le producteur du retour rnb de Whitney Houston et de Michael Jackson, il était aussi le créateur des tubes say my name (destiny’s child) ou If You Had My Love de Jennifer Lopez.

La réussite de l’album ne dépend pas forcément des titres comme What About Us (on retrouve Can We, I Thought dans le même genre) mais des ballades rnb :

On retrouve sur ces titres une technique vocale époustouflante, la voix de l’artiste devient un instrument capable de faire plusieurs choses en même temps, les chœurs sont autant soignés que la voix de tête qui porte le morceau, elle est capable de faire mieux qu’un groupe de chanteur en entier.

On retrouve le même style de chant sur l’excellent Like This et la douceur He is (qui ne cache pas son influence gospel).

Anybody possède une production originale, encore une fois Brandy étonne avec sa voix.

L’esprit de Michael Jackson est dans le disque à travers It’s Not Worth It, on peut entendre Michael dans les chœurs de la chanson. Le titre est très radiophonique et efficace d’une grande musicalité.

Plus surprenant encore, l’album possède une botte secrète, c’est All In me :

A partir de 1 min 48, elle dégage une aisance vocale, un flow incroyable d’une grande justesse. Le nombre de vibes est impressionnant dans ce titre, Brandy est au sommet de son art.

Elle n’oublie pas son public pop, Come a little closer ressemble à une ballade pop assez classique des années 90. L’album contient aussi un bonus track un duo avec son frère Ray J (Another Day In Paradise).

Brandy est aussi co-productrice de trois titres (He is, Apart et l’excellent Wow).

Full Moon est une référence chez les musiciens, producteurs, chanteurs de rnb et même pop (Britney Spears, Rihanna).

2. Seconde phase : Afrodisiac

On est en 2004, le hip hop, le rnb est au sommet, Brandy revient avec Afrodisiac sous l’influence du producteur Timbaland. C’est une prise de risque pour la chanteuse. Timbaland était le producteur de Aaliyah, de Missy Elliot, son travail était très influent sur la scène rnb/hip hop.

Afrodisiac est peut-être son dernier grand album rnb avant sa création de tubes pop pour Justin Timberlake ou Nelly Furtado.

Encore une fois, la voix de Brandy étonne toujours :

On retrouve une prod très fraiche, une voix capable de nuances, d’harmonies, une vraie perle.

L’influence Timbaland hante la chanson I Tried, une prod orientale digne du producteur, c’est l’un des sommets de l’album :

Focus avait un grand potentiel pour devenir un single avec sa production fraiche, solide et la sublime voix de Brandy.

Necessary est l’une des plus grandes performances vocales du disque.

Timbaland donne son maximum sur des titres comme Who Is She U, Come As You Are, Turn It Up, Sadiddy ou encore Finally.

On retrouve aussi Kayne West à la production du premier single de l’album et de Where You Wanna Be .

Pour la première fois de sa carrière Brandy n’a plus peur d’être une fille sexy (sans être vulgaire) la petite fille de la série Moesha trouve sa voie :

Afrodisiac est une nouvelle réussite sur le plan critique, l’album est le plus hip hop dans sa discographie. L’influence de ce disque se retrouve chez des artistes comme Frank Ocean, Beyonce, Rihanna et même le groupe Red Hot Chili Pepper dans le travail vocal de l’album Stadium Arcadium.

En 2004, elle gagne les meilleures critiques de sa carrière et elle est nommée au grammy award mais elle perd face à Confession de Usher.

3. Troisième phase : Two Eleven

Two Eleven est un disque de rnb de 2012, c’est le premier album de Brandy après la mort de son idole/marraine Whitney Houston (elles étaient à l’affiche d’un remake de Cendrillon en 1997 pour la télé).

Dans une époque d’électro pop (usher, J.lo), Brandy tire son épingle du jeu avec un cd rnb comme à ses débuts et avec des nouveautés.

Pour la première fois, l’album propose une autre façon de faire de la musique pour la chanteuse, au lieu d’avoir un producteur, on a une multitudes de collaborateurs. Le disque garde une certaine cohérence malgré la production.

C’est le retour des ballades rnb avec une voix profonde et créative. Brandy est fidèle à elle même dans Without You ou No Such Thing It’s Too Late, Do You Know What You Have ?. On a du rnb à l’ancienne avec une touche de modernité et des chansons plus à l’image du rnb des années 2010 :

Let Me Go est dans le même genre.

La déception de l’ère vient du manque de promotion et de la mauvaise exploitation des singles de l’album.

Slower était un choix évident pour les radios Rnb.

La voix de Brandy se permet des envolées sur Wish Your Love Away, elle est aussi planante sur le son Paint This House et la chanson de Frank Ocean Scared of Beautiful.

Hélas, le retour n’est pas un succès commercial, l’époque était difficile pour la scène rnb à ce moment là (et encore aujourd’hui).

4éme phase : Never Say Never

Ce disque est un grand succès de 1998 (pendant sa série Moesha), il pèse près de 16 millions d’exemplaires dans le monde. C’est son premier projet mature après un disque d’ado en 1994.

Le disque comporte au moins 7 singles, en premier son lead single The Boy Is Mine :

En deuxième plus grand succès de l’ère, on a :

Mais aussi Top Of The World, Angel In Disguise, Almost Doesn’t Count, U Don’t Know Me et Never Say Never.

Never Say Never joue un rôle important dans sa carrière, Brandy devient une chanteuse de rnb de première zone grâce à ce disque, elle devient la princesse de l’Amérique avec  5 millions de copies vendues aux usa.

Elle gagne un grammy awards avec la chanson The Boy Is mine (en duo avec Monica).

L’album surfe sur le courant rnb/pop de l’époque (Whitney Houston, Toni Braxton, Mariah Carey). Elle prouve avec ce disque qu’elle est capable de faire des grandes performances comme sur Learn The Hard Way, Truthfully, Put That On Everything, Everything I Do I Do It For You, Tomorrow et le titre très gospel One Voice.

L’album est aussi très pop car le public de Brandy était très large, on a donc des influences pop, rnb, soul, gospel dans le même album.

5ème phase : Brandy

Dans cet album, la voix de brandy n’est pas encore aussi puissante que sur Never Say Never et elle est encore très loin de son travail sur Full moon. L’album est plutôt frais, simple et très ado. Le disque explore la facette hip hop soul (Mary J. Blige était la référence du milieu avec son What’s The 411).

Et c’est bien sur I Wanna Be Down qui s’impose comme une hymne du rnb à l’époque chez les jeunes, la chanson démontre déjà du potentiel chez la jeune fille. C’est le premier classique de sa carrière.

C’est toute l’attitude hip hop soul qu’on retrouve chez Brandy avec Baby, Best Friend. L’exploitation du disque s’achève avec BrokenHearted.

Au total, il se vend à 6 millions de copies, malgré son âge le disque est plus que bon.

En 1995, elle participe à la Bande originale du film Waiting To Exhale (produit par Babyface) aux côté de Mary J.Blige, Aretha Franklin et Whitney Houston.

Dernière phase : Human

Pour Human, Bandy s’entoure de Darkchild comme pour Never Say Never et Full moon. L’album est bien plus pop que ses autres projets mais elle garde toujours sa marque. La voix est encore présente avec une grande aisance comme sur Camouflage, Long Distance, Human, True ou encore Fall.

Elle dédicace aussi l’entêtant Piano Man à Darkchild. L’album représente un nouveau départ pour la star après une période difficile en 2006 (elle était responsable d’un terrible accident de voiture). Le projet était à la base très rnb/hip hop mais Darkchild en a fait quelque chose de plus pop dans son ensemble. Ce style était déroutant pour les fans, l’album est donc le premier vrai échec commercial de sa carrière en 2008.

L’exploitation du disque était décevante pourtant l’album ne manque pas de single potentiel comme The Definition ou Warm it Up (With Love).

Brandy a près de 30 millions de disques vendus à son actif dont près de 10 millions aux usa, elle était aussi une star de la télé avec Moesha ou Cendrillon, en ce moment elle s’offre une nouvelle série Zoe Ever After, elle était aussi en tête d’affiche d’une comédie musicale à Broadway : Chicago.

Elle propose en ce moment une nouvelle chanson avec des accents country (produite par Pop & Oak) assez surprenante par sa voix plus soul que d’habitude, elle étonne de nouveau par son travail vocal et son aisance.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s