Janet Jackson flashback sur une icône

Retour sur une carrière d’exception, l’une des plus grandes chanteuses du 20ème siècle. Notre histoire commence dans les années 70, Janet est encore qu’une enfant pourtant sa vie n’avait rien de banale.

Elle chante sur scène, elle accompagne ses frères les Jackson 5 dans des émissions dans le monde entier, elle joue dans une série pour ado vers les années 80.

En 1982, sa carrière se lance avec un album pourtant ce n’était pas si facile de sortir de l’ombre du plus grand succès de tous les temps, le grand Thriller de Michael Jackson qui n’est autre que son frère.

L’album de Janet Jackson était surtout un projet de Jo Jackson, le père, manager tyran de la famille.

C’est le même schéma pour le suivant DreamSteet, Janet n’est plus à son aise en 1984, elle se marie très vite avec son ami (signe d’émancipation) puis elle divorce quelques jours après.

En 1985, les choses changent, elle fait la rencontre de James Harris et Terry Lewis (des anciens du groupe The Time de Prince). En 1986, Contol arrive très vite sur les ondes :

C’est le troisième album de Janet mais en terme de liberté artistique c’est bien le premier d’un long voyage (sans son père Jo Jackson mais avec un nouveau manager). L’album Control était l’un des disques fondateurs du genre rnb des années 90.

L’album est un mélange de musique R&B, soul, Funk et pop, le disque était très innovant pour son époque (et tient encore la route aujourd’hui), Janet évoque son émancipation à travers les chansons et le titre de l’album.

Control contient 6 hits, le très dansant What Have You Done For Me Lately, le très provocateur Nasty, la chanson d’amour When I Think Of You, le titre d’émancipation Control, la ballade Let’s Wait Awhile et le titre pop The Pleasure Principle célèbre pour son clip : 

Janet devient la première chanteuse à avoir 5 numéros 1 en R&B et 5 Top 5 aux usa.

Control est la 5ème meilleure vente dans le pays en 1986 et la 28ème meilleure vente de la décennie 80 toujours aux États-Unis.

L’album est un succès dans le monde entier (environ 14 millions de copies), dans les plus grands marchés sauf la France.

En 1987, Janet est une star qui rafle récompenses sur récompenses à chaque cérémonie.

Rhythm Nation sort en 1989, l’album est plus profond que le précèdent, d’un style plus New Jack Swing (un mélange de plusieurs éléments Hip Hop, dance pop, R&B), ce genre représente une certaine mode à la fin des années 80 et au début des années 90. Avec cet album, Janet rentre dans l’histoire avec le record du nombre de singles dans le top 5 US (7 chansons). L’album possède des numéro 1 sur 3 années (1989, 1990, 1991).

C’est la meilleure vente d’album de l’année 1990 (elle devient donc la première femme à avoir ce privilège), l’album se vend autant que Bad aux USA (9 millions).

Janet Jackson enchaine alors les tubes Miss You Much, Rhythm Nation (qui lutte contre le racisme) :

Escapade, Alright, Black Cat, Come Back To Me, Love Will Never Do (Without You).

L’album traite plusieurs sujets d’une grande importance comme l’éducation (The Knowledge), la lutte contre la drogue chez les jeunes (State of The World), la solitude (Lonely), le racisme avec la chanson titre, l’amour avec Miss You Much, Escapade et le très sexy Someday Is Tonight .

Le succès se retrouve sur scène pour une tournée de 2 millions de spectateurs pour le Rhythm Nation World tour (le record ultime de la plus grande tournée pour une nouvelle artiste). L’album se vend à 14 millions de ventes dans le monde.

En 1991, elle signe un contrat de plus de 40 millions de dollars pour un seul album (elle devient donc la chanteuse américaine la plus puissant au monde).

En 1993, Janet sort sous son seul prénom (elle échappe enfin à son nom de famille le terrible boulet qu’elle traîne depuis ses débuts).

That’s The Way Love Goes marque un changement de son, un nouveau virage Rnb, le titre est l’un des premiers succès du genre devenant même un titre iconique de son répertoire (et son plus grand succès de l’époque). Le second single est IF, avec une chorégraphie toujours aussi irréprochable, elle prouve à nouveau qu’elle est bien la meilleure danseuse du milieu US.

Elle propose également une ballade Again qui se retrouve dans les nominations des oscars (extrait de son film Poetic Justice avec le rappeur 2 Pac).

La tournée de 1994 est un immense succès, l’album est le plus grand succès de sa carrière avec 20 millions de copies dans le monde (et la 4éme meilleure vente de l’année aux usa). Aucun artiste solo de RNB a fait mieux que l’album Janet aux USA en terme de vente.

Dans ce disque, on retrouve de l’amour (Because Of Love, Again), des titres sensuelles (Anytime Anyplace, The Body that loves you, Where Are You Now), des titres plus funk (Funky Big band), plus rock (What I’ll Do), plus hip hop (New Agenda) et on retrouve même un mélange de pop, rnb et de musique classique This Time :

You Want This marque la fin d’une ère :

Après cet album, elle signe un contrat de 100 millions de dollars avec Virgin America.

En 1995, un artiste rêve de faire un duo avec Janet pour son disque HIStory, c’est bien sur Michael Jackson. La chanson était parfaite pour le retour de Michael (après des accusations de pédophilie en 1993). La chanson est un tube, le clip est le plus chère de l’histoire de la musique, Scream est donc le premier single du disque de Michael Jackson. La chanson n’est pourtant pas l’un des plus gros succès de la carrière de Janet.

En 1996, c’est l’heure du bilan, elle cartonne de nouveau avec un premier best of des plus grands hits de Control, Rhythm Nation et de Janet avec deux inédits Runaway et Twenty Foreplay. L’album se vend à plus de 9 millions de copies dans le monde.

En 1997, Got Til it’s Gone marque un nouveau virage dans sa carrière (encore un classique rnb), puis Together Again devient son plus grand succès (après plus de dix ans de carrière) :

L’album The Velvet Rope est plus sombre, plus dépressif. Le titre d’ouverture est déroutant avec son ambiance digne d’un film d’horreur. Dans le disque, on retrouve des titres rnb hybride comme Empty (c’est la création d’un nouveau genre très à la mode depuis 2013 avec des artistes comme Frank Ocean, Tinashe, Jhene Aiko), des ballades sensuelles (Rope Burn, Anything), une chanson contre la violence faites aux femmes What About et un autre titre contre l’homophobie Freezone.

Go Deep, Everytime et le carton Rnb I Get Lonely sont également des tubes du disque. C’est un nouveau succès pour elle avec une tournée :

+ un album à plus de 10 millions d’exemplaires dans le monde. C’est aussi son plus grand succès en France avec 500 000 ventes.

En 2000, Janet revient en force avec un nouveau numéro 1 aux usa Doesn’t Really Matter, en 2001, l’album All For U est la 3ème meilleure vente de l’année aux usa. C’est une grande performance sachant que la concurrence était rude à cette période avec des stars comme Christina Aguilera, Britney Spears, Destiny’s Child, N’Sync, Usher ou encore Jennifer Lopez. L’album s’écoule à plus de 8 millions de copies dans le monde. 

All For U devient vite un classique de son répertoire :

L’album est très sensuelle mais aussi dansant, Janet n’a plus rien à envier à la nouvelle génération avec des titres comme Trust A Try, Come On Get Up, Son Of A Gun, You Ain’t Right. On retrouve aussi l’essence même de sa carrière les ballades d’un style sexy comme Truth, Would You Mind, Ohh Baby

Elle embarque de nouveau dans une tournée à succès le All For U tour :

En 2004, c’est le scandale, après un show unique à la mi temps du superbowl, le monde entier découvre un bout du sein de Janet, c’est tragique, elle se retrouve face à l’Amérique puritaine. Très vite la sentence est lourde, les radios refusent de diffuser ses nouveaux titres du nouvel album Damita Jo, elle doit faire des excuses en public tandis que Justin Timberlake n’a jamais souffert de cet incident (rejetant même la faute sur Janet dans une interview).

On raconte que cet évènement est à l’origine de la création de You Tube, le buzz était phénoménale.

Mais on ne détruit pas aussi facilement la plus grande superstar du rnb, Damita Jo s’écoule à plus de 3 millions de ventes dans le monde dont 1 million aux usa.

Elle se retrouve aussi nommée au Grammy Awards dans la catégorie meilleur album rnb avec Brandy Afrodisiac et le gagnant Usher Confession.

L’album est sensuelle avec beaucoup de ballades rnb comme Thinkin About My Ex, My Baby (en feat avec Kanye West), I Want You, Island Life, Moist, Warmth, Truly et l’excellent Spending Time With You. On regrette quand même l’absence du titre Could This Be Love dans le disque. 

Janet n’oublie pas de faire bouger la planète avec All Nite Don’t Stop :

et le titre très rétro RNB Junkie.

En 2006, elle propose 20 Years Old, un disque qui rend hommage à 20 ans de carrière (depuis Control) avec des titres très rnb.

Call On Me :

On retrouve la magie du trio Janet, Terry Lewis et James Harris avec Enjoy, Daybreak, Take Care mais aussi Jermaine Dupri son petit copain de l’époque (producteur de Mariah Carey), With U, Get It Out me sont dans la tendance rnb du moment.

L’album s’écoule à plus de 679 000 ventes aux usa.

En 2008, elle tente un retour au top des charts avec un disque produit par la crème des producteurs rnb comme Ne Yo, Darkchild ou Jermaine Dupri.

Feedback devient son single le mieux classé dans les charts us depuis des années (19 éme), l’album débute numéro 1 des charts.

On retrouve des titres plus dansant comme Rock With You, 2 Nite, The One (avec Missy), Luv, Rollercoaster et bien sur des ballades comme Greatest X, Never Letchu Go, Can’t Be Good et le très sensuelle Discipline

Pour la première fois de sa carrière (et dernière fois en même temps), elle ne participe à aucun texte de l’album et on ne retrouve plus le trio légendaire Janet/Terry et Lewis. Le disque est un mélange de deux genres, de l’électro pop (qui n’était pas encore à la mode) et du rnb teinté de pop.

L’album se retrouve disque d’or aux USA (500 000 ventes, un score équivalent à celui de Madonna avec Hard Candy).

En 2009, c’est le drame Michael Jackson meurt, Janet choisie la voie du silence après un best of ultime en 2010 et une tournée intimiste en 2011. Son hommage à son frère est un grand moment de divertissement américain devant un public fan de Janet (Alicia Keys, p!nk, Jennifer Lopez ou Beyonce sont hystériques face à la puissante performance de Miss Jackson) : 

Après 7 ans d’absences, c’est la résurrection avec l’album Unbreakable. Plutôt que de choisir une stratégie commerciale pour plaire aux jeunes (comme Madonna), elle mise sur un titre rnb digne des années 90 No sleeep :

Pour sortir son disque, elle se lance dans son propre label et elle retrouve ses complices de toujours Terry lewis et James Harris.

Mission réussi, la chanson rassemble ses fans, son noyau de fan fidèle à la star, c’est de nouveau le succès avec une tournée mondiale. Unbreakable tour est sa plus grande tournée depuis All For U (elle visite les plus grandes salles US, Japonaise et bientôt européenne), la tournée annonce déjà des excellents chiffres. L’album se retrouve numéro 1 des ventes us sans promotion (son 7ème numéro 1 sur 4 décennies encore une grande performance), sans plateau télé avec un seul clip et un seul single.

No Sleeep est l’un des plus grands succès de l’année dans les radios rnb adulte des Etats-Unis.

L’album est encensé par les critiques presse et se vend à 300 000 exemplaires aux usa.

Unbreakable est un disque mature qui mélange pop et rnb, l’album prouve que Janet est de nouveau créative et qu’elle a encore sa place dans cette industrie du disque.

Avec 160 millions de disques à son actif, Janet est la plus grande vendeuse de disque dans la musique Rnb, elle est également la reine mère de plusieurs artistes comme Ciara, Chris Brown, Beyonce, Jennifer Lopez (qui était sa danseuse en 1993, on peut la voir dans le clip That’s The Way Love Goes), Britney Spears (qui ne rate aucune occasion pour rendre hommage à son idole), Justin Timberlake, P!nk, Christina Aguilera, Brandy, Usher ou encore Rihanna.

Son travail est encore aujourd’hui une source d’inspiration pour des nouveaux artistes comme Tinashe qui sample une de ces fameuses chansons (Funny How Times Flies) dans son titre How Many Times ou encore le rappeur Kendrick lamar qui sample Any Time Any Place dans sa chanson Poetic Justice (hommage à Janet et 2 Pac dans le film du même nom en 1993).

C’est elle qui a le plus grand nombre de Billboard Music Awards (33 récompenses). Elle possède également 12 American Music Awards, 9 MTV Music Awards, 13 Soul Train Awards (un record), 6 Grammy Awards et des prix d’honneurs pour sa carrière dans les années 90, 2000 et même en 2015 au BET Awards après un hommage de Ciara, Tinashe et Jason Derulo.

Elle représente une femme libre, forte avec une grande culture musicale, elle est l’héroïne de toute une communauté d’afro américain et certainement l’une des dernières légendes de la musique des années 80 et 90 (de la génération MTV) avec des artistes comme Madonna, Michael Jackson, Prince, Whitney Houston, Lionel Ritchie, Mary J.Blige et Mariah Carey. Sa vidéographie (qui contient énormément de chorégraphies complexes) est aussi une référence avec celle de Michael Jackson et Madonna.

Publicités

6 commentaires

  1. Yamaha · décembre 8, 2015

    YASSS QUEEN OF POP

    Aimé par 1 personne

  2. B.B Homemarker · décembre 8, 2015

    Magnifique! Beau travail. 🙂

    Cet article est super intéressant, spécialement pour ma part car je n’ai jamais suivit son actualité jusqu’à Unbreakable.
    Que j’en ai apprit des choses, notamment sur Control. Je ne doutais pas qu’elle s’était marier pour divorcer quelques jours plutôt.
    Je ne pensais pas non-plus que Justin était aller jusqu’à porter toute la faute qui a survenu au Superbowl sur le compte de Miss. Jackson. Tu aurais une source où il a sortit ça? Ce n’était pas le discours qu’il avait tenu aux Grammys?

    J’espère qu’il y en aura un sur Meuriah. 🙂

    PS: C’est une blague ou elle est vraiment sortit avec JD?!

    Aimé par 1 personne

    • albzik · décembre 8, 2015

      Merci beaucoup B.B Homemarker, ça me touche beaucoup que t’apprécie cet article. Oui elle était en couple avec Jermaine Dupri (lol) dans les années 2000 époque all for u jusqu’à Discipline. Pour revenir à Justin, il n’a pas vraiment aider Janet, il avait le privilège d’être un mec et d’être blanc dans cette affaire, c’est quelque chose de terrible, il a pas vraiment pris position sur cette affaire (ce qui est pire) pour pas salir son image. D’ailleurs, il avait besoin d’un petit scandale pour casser son image de chanteur de boys band donc c’était pile poil le moment de rien faire. https://www.youtube.com/watch?v=xAOen_7Vz3g Il s’exprime ici sur cet incident.

      J'aime

      • B.B Homemarker · décembre 8, 2015

        La façon dont cette histoire s’est retourner contre Janet me sidère toujours autant.
        Elle l’a payer au prix fort la gaff de Justin, car quand on y visionne bien la séquence on remarque c’est bien le mec qui est aller accrocher sa main sur la poitrine de Janet.

        Mais il semble regretter sa manque son attitude qui a suivit l’événement, et c’est déjà pas mal en soit.

        Tout ça m’a bien donné enfin d’en afin me plonger sa disco des années 2000.

        Aimé par 1 personne

      • albzik · décembre 8, 2015

        C’est cool, fonce sur Damita Jo, All For You et même Discipline. C’est pas du même niveau que les années 80, 90 mais c’est pas mauvais (surtout par rapport à la génération 2000).

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s