Tamia Le retour d’une princesse du r’n’b

2015 marque le retour d’une princesse du r’n’b la jeune et belle Tamia avec son 6ème album studio Love Life.

Tamia est une survivante du rnb américain depuis 1997, elle possède une bonne discographie mais hélas peu de succès à son actif, sa durée dans l’industrie reste importante surtout dans le RNB (Mya, Cassie, Ashanti que des poupées perdues). Elle signe de nouveau un disque rnb fidèle aux sons des années 90, ici pas de pop urbaine, de son electro mais place à une voix sublime (qui soigne ses harmonies, ses choeurs) sur de la musique sensuelle et calme.

Du haut de ses 4 octaves, elle ne force jamais à outrance, en effet la dame contrôle à merveille son bel instrument.

L’album comporte un grand nombre de Midtempo très efficace comme le sublime Nowhere avec son refrain entêtant, si cette chanson sort en single elle peut en faire un tube sur les radios urbaines aux USA :

Le titre d’ouverture est une délicieuse chanson avec un refrain puissant (la dame a du coffre) :

Special est très planante, reposante :

Like You Do est le titre le plus radiophonique du disque et d’une efficacité redoutable : 

Tamia signe ici un album rnb à l’ancienne comme dans les années 90 mais avec une touche de modernité, la chanteuse vient d’une génération riche en artiste rnb (Monica, Brandy, Toni Braxton, Mary J.Blige, Faith Evans, Aaliyah). On regrette que les titres Rise et You Give Me Something se trouvent sur une édition américaine disponible dans les magasins Target aux USA.

Au niveau vente, il est sur que ce disque ne trouve pas son public (26éme des meilleures ventes US en 1ére semaine pour seulement 16 000 ventes) car l’état du marché américain est chaotique, les albums rnb ne dépassent plus les 200 000 ventes cette année. De plus, Tamia n’est pas une grande vendeuse depuis ses débuts (son plus grand succès remonte à son premier album qui était un simple disque d’or) et elle n’a pas une carrière internationale pour faire de Love Life un carton.

Le RNB n’a plus la côte en radio, Tamia ne peut plus vendre de disque mais elle peut plaire à un certain public nostalgique du bon temps des sons urbains des années 90 et 2000.

Je lui souhaite de recevoir au moins une nomination au prochain Grammy awards dans la catégorie meilleur album rnb, elle le mérite (elle compte à son actif 6 nominations entre 1997 et 2013). Love Life est un succès critique.

Love Life est l’une des plus belles surprises de l’année.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s